Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

samedi 22 avril 2017 à 14h

Rouède en Roue Libre 22 & 23 Avril

Samedi 22 Avril, l'après-midi & Dimanche 23 Avril, toute la journée

DON, ECHANGE ET PARTAGE
-- Autour de nos cultures, dans et avec la nature --

* invité spécial : le Kurdistan *

  • JARDIN : graines, plants, fruitiers, idées, ...
  • MUSIQUE acoustique en continu : scène ouverte tout le week-end et Jam Session le samedi soir autour du feu (nous avons un piano !)
  • CERCLES DE PAROLES : Permaculture (étages, cercles vertueux, sol vivant et jardin-forêt), Communalisme (Bookchin, Rojava, Zapatistes etc.), Education alternative, .... etc.
  • ASSOS LOCALES : Passe-Graines, Nature Comminges, la Sève (Aspet), Carline, Jardin des Arts de Vivre (Salies-du-Salat), L214 (éthique et animaux), Soueich, Encausse-les-Thermes... etc.
  • REPAS PARTAGÉS : pizzas le samedi soir (four à bois, recettes végétaliennes le plus possible !) & galettes le dimanche (sarrasin, seigle, sorgho, millet...), accompagnées de salades sauvages et autres "pâtés végétaux", ... etc.
  • ATELIERS CRÉATIFS : cuisine, pâte au levain, vannerie, origami des sachets de graines, jonglerie, ... etc.
  • SPECTACLE ÉQUESTRE : des cascades le dimanche vers 15h !
  • SURPRISES offertes par toute notre bio-diversité commingeoise : un tableau sera disposé à l'entrée pour inscrire chaque activité proposée !!
  • BALADES BOTANIQUES : avec les plus grands spécialistes locaux !!
    Pas d'horaires, mais il est possible qu'il y en ait une le samedi et une le dimanche aussi ! Cela dependra de nous !

++ Merci, bien entendu, de ramener de quoi manger, de quoi s'amuser, des instruments, des jouets, des outils, ... etc.

---> "etc." = "c'est gratuit parce que c'est à vous" (les "Diggers") !!

** Possibilité de CAMPING SAUVAGE ! et abri dans une grande grange au cas où !

** Le lieu sera indiqué par des PETITS PANNEAUX et se situe à 300 mètres au nord de l'église de Rouède ! le parking de la salle des Fêtes est idéal !


« C'est, le temps d'une pause, une incursion dans un monde à la fois étrange et familier, à la fois connu et mystérieux. Un monde qui s'inscrit dans la marge blanche des pages trop noircies par le rythme échevelé du quotidien de nos vies modernes, et pourtant, pourtant, si on y regarde de près, cette maigre marge contient bien plus de richesse, de beauté et de vérité que l'asphalte gris de nos cités sans saisons.

C'est un monde qui prend forme dans les bonnes volontés de chacun. On y vient pour échanger, échanger de rien, échanger de tout. Echanger des graines et des plants, échanger des idées et des pensées, échanger des savoirs et des savoirs faire. On y vient pour découvrir, pour être étonné, pour s'étonner et étonner. On y vient avec ses mains, avec sa curiosité, avec sa générosité. Finalement, on y vient avec soit-même, et c'est déjà un cadeau merveilleux à faire a autrui.

S'il faut des mots, on parlera de permaculture, des formidables échanges qui lient, inexorablement, le vivant, qui lient le jardinier à la terre, à la flore, à la faune, à l'eau, au climat, à la nature et, finalement, au monde. Des échanges qui unissent la plante a son environnement naturel, échanges qui, loin de l'avilir comme nous l'enseigne la chimi-culture, lui donnent la force d'accomplir son potentiel, en respect de ce qu'elle est, en respect de ce qui l'entoure, en respect de la terre nourricière et même en respect de l'être humain.

S'il faut des mots, on s'assiera en cercle pour discuter, échanger nos avis, sur rien, sur tout, partager ce que l'on sait, ce que l'on croit, et ce que l'on croit savoir. On s'assiera pour écouter, écouter les autres, écouter ces musiques qui viennent d'ailleurs, et surtout du coeur. On s'assiera pour agiter les mains à des ateliers de découverte, de vannerie ou de tressage, de terre-paille ou de boutures, et d'autres, et de tout ce que chacun aura eut l'envie d'amener. On se relèvera pour se promener, explorer bois, talus et chemins, découvrant, redécouvrant les oubliés, les simples, les mauvaises-herbes des mauvais parleurs, ces plantes sauvages aux innombrables vertues, guérisseuses des sols ou des blessures, qui se font salades ou accompagnent les plats, chassent les maladies ou attirent les désirables.

Puis on retournera s'assoir, partageant autour de quelque foyer le repos du bienheureux et la pitance du commun, qu'elle soit végétarienne, végan ou même carniste. Parlant, écoutant, échangeant.

S'il faut des mots, ce sera en fin de semaine, les 22 et 23 avril, à partir du Samedi midi jusqu'au Dimanche. Ce sera a Rouède, pour l'évènement "Rouède en roue libre" au portail arc-en-ciel ouvert.

Nous n'attendons rien et nous attendons beaucoup, mais surtout, nous vous attendons pour la chance d'une rencontre, d'un mot, de beaucoup de mots, et plus encore pour la chance de partager. »

Source message reçu le 16 avril 23h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

une Ballade botanique !!

Par Anonyme, le 17/04/2017 à 22:35

Salut salut,

Juste une précision : il y aura une ballade botanique avec les plus grands spécialistes locaux !!

pas d'horaires mais il est possible qu'il y en ait une le samedi et une le dimanche aussi ! cela dependra de nous !

Ah et puis je le mets ici, l'inspiration du voisin :

<< C'est, le temps d'une pause, une incursion dans un monde à la fois étrange et familier, à la fois connu et mystérieux. Un monde qui s'inscrit dans la marge blanche des pages trop noircies par le rythme échevelé du quotidien de nos vies modernes, et pourtant, pourtant, si on y regarde de près, cette maigre marge contient bien plus de richesse, de beauté et de vérité que l'asphalte gris de nos cités sans saisons.

C'est un monde qui prend forme dans les bonnes volontés de chacun. On y vient pour échanger, échanger de rien, échanger de tout. Echanger des graines et des plants, échanger des idées et des pensées, échanger des savoirs et des savoirs faire. On y vient pour découvrir, pour être étonné, pour s'étonner et étonner. On y vient avec ses mains, avec sa curiosité, avec sa générosité. Finalement, on y vient avec soit-même, et c'est déjà un cadeau merveilleux à faire a autrui.

S'il faut des mots, on parlera de permaculture, des formidables échanges qui lient, inexorablement, le vivant, qui lient le jardinier à la terre, à la flore, à la faune, à l'eau, au climat, à la nature et, finalement, au monde. Des échanges qui unissent la plante a son environnement naturel, échanges qui, loin de l'avilir comme nous l'enseigne la chimi-culture, lui donnent la force d'accomplir son potentiel, en respect de ce qu'elle est, en respect de ce qui l'entoure, en respect de la terre nourricière et même en respect de l'être humain.

S'il faut des mots, on s'assiera en cercle pour discuter, échanger nos avis, sur rien, sur tout, partager ce que l'on sait, ce que l'on croit, et ce que l'on croit savoir. On s'assiera pour écouter, écouter les autres, écouter ces musiques qui viennent d'ailleurs, et surtout du coeur. On s'assiera pour agiter les mains à des ateliers de découverte, de vannerie ou de tressage, de terre-paille ou de boutures, et d'autres, et de tout ce que chacun aura eut l'envie d'amener. On se relèvera pour se promener, explorer bois, talus et chemins, découvrant, redécouvrant les oubliés, les simples, les mauvaises-herbes des mauvais parleurs, ces plantes sauvages aux innombrables vertues, guérisseuses des sols ou des blessures, qui se font salades ou accompagnent les plats, chassent les maladies ou attirent les désirables.

Puis on retournera s'assoir, partageant autour de quelque foyer le repos du bienheureux et la pitance du commun, qu'elle soit végétarienne, végan ou même carniste. Parlant, écoutant, échangeant.

S'il faut des mots, ce sera en fin de semaine, les 22 et 23 avril, à partir du Samedi midi jusqu'au Dimanche. Ce sera a Rouède, pour l'évènement "Rouède en roue libre" au portail arc-en-ciel ouvert.

Nous n'attendons rien et nous attendons beaucoup, mais surtout, nous vous attendons pour la chance d'une rencontre, d'un mot, de beaucoup de mots, et plus encore pour la chance de partager. >>