Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 31 août 2017 à 20h

Soirée de clôture | COCANHA en Concert

Cants polifonics a dançar ·

Une soirée toute particulière est préparée pour fêter ensemble cette fin de saison des Jeudis en scène.

Surprises au rendez-vous, Dès 20H, LE RESTO vous offre un petit apéro dinatoire à partager avec vos voisins d'un soir,

Oui, Oui c'est LE RESTO qui régale ! Mais pour les grands estomacs amenez donc votre spécialité culinaire pour compléter votre appétit.

LE RESTO ouvrira seulement Le bar !

Pendant ce temps là :

Carte blanche à la Cie Les soupirs haché(e)s / Théâtre de Rue / à partir de 20H

22H / COCANHA en Concert / Cants polifonics a dançar

Cocanha ou le remède polyphonique traditionnel, pour reconnecter le chant, la danse et la lenga nosta.

Trois voix, trois personnalités, des percussions, des chants populaires occitans, et zou ! Avec Toulouse comme point de rencontre et la langue occitane comme terrain de jeu vocal, las filhas de Cocanha font sonner en chœur les répertoires pyrénéens, gascons, languedociens. Le son est brut, généreux, sincère.

Un girls band occitan pour un concert à danser ou un bal qui s'écoute tout en élégance, humour et caractère.

Ce sont trois voix enracinées, touchantes, timbrées qui s'entremêlent entre monodie, harmonies et rythmiques vocales. La force du son réside dans l'alchimie des voix, le bourdon qui soutient, la voix haute qui brille, l'unisson qui prend aux tripes... Un éventail sonore qui fait décoller l'imaginaire.

Las femnas de Cocanha s'accompagnent de percussions corporelles (mains, pieds) et du tambourin à cordes pyrénéen, bourdon rythmique traditionnel, dont elles explorent les possibilités acoustiques. Cet instrument apporte au chant une autre pulsation vitale, qui s'adresse directement au corps, par son grain sonore brut et enveloppant.


Lila Fraysse, Caroline Dufau, Maud Herrera

Voix & percussions

https://cocanha.net/escotar/

Participation libre

Flyer au format PDF:

Source : http://jeudisenscene65.wixsite.com/2017/le-pr…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir