Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 27 octobre 2017 à 22h

ELISA DO BRASIL / Paris (FR)

Née entre le soleil brulant et la folie architecturale de Brasilia, ELISA DO BRASIL tire sans doute sa personnalité si forte et originale de ses premières années dans la ville de Oscar Niemeyer.
Très rapidement elle arrive en France où elle trouvera dans les musiques électroniques ses premières amours passionnelles.
Oscillant entre les mouvements DRUM'N'BASS et Free Party, EDB redessine son ADN en s'impliquant dans ces deux musiques… au point d'en devenir une des figures de proue alors qu'elle a tout juste 20 ans.
En 1999, elle devient résidente du mythique REX CLUB sur les Grands Boulevards à Paris avec ses soirées « MASSIVE » et créée un appel d'air considérable qui va façonner le futur de la scène Drum'N'Bass en France.
Son acharnement autant que son talent viscéral lui donnent des ailes et pendant plus de 10 ans entre 2000 et 2010 elle va participer à quelques uns des gros festivals français et européens (Dour, Fusion, Garorock, Solidays, Astropolis…)
Pendant cette même période, elle sort en parallèle chez UWE deux CD mixés « Massive Party » en 2004 et « So Massive » en 2006, puis deux albums chez X-Ray : « First Stroke » en 2009 et « Rolling the dice » en 2012, ainsi que quelques pigessur le fameux label anglais Viper.
Femme accomplie, elle se met en retrait durant quelques années pour se consacrer à sa famille… mais aussi surement qu'un vinyle tourne toujours dans le même sens, ELISA DO BRASIL continue de tracer son sillon.

Elle revient donc habitée d'une nouvelle force en 2013 pour relancer sa résidence DNB au Rex Club avec les soirées « Forever », tout en rejoignant sa grande famille de la Free Party qui l'a vu faire ses premières armes.
Deux belles réussites qui l'animent aujourd'hui et qui placent son année 2017 sur des bases très élevés.
BECAUSE SHE WON'T STOP !!


YO MONTERO (FR / Sensum Digital)

Né en 1984 dans le sud de la France, il découvre adolescent la musique électronique et devient rapidement Dj puis compositeur. Après avoir joué comme résident dans différents clubs français, il parcours la France et jouera à Paris, Lyon, Bordeaux, Montpellier, Toulouse…

Des voyages également en Allemagne, en Espagne et plus récemment en Belgique dans des clubs comme le Café d'Anvers, le Fuse, Kompass, Yo Montero veut se produire et présenter sa vision de la techno minimale.

Il signe plusieurs releases avec de très bons labels comme Der Hut, Creepy Finger, DarkFace, Shinocs, Frucht, Monocline, Hex, Divided, Qilla, Sui Generiz ou encore Krad. Un de ses remixes pour Creepy Finger a notamment été joué par Marco Carola, Joseph Capriati, Miro Pajic, Marco Bailey ou Carlo Ruetz qui l'inclura dans son Minus Promo Mix.

En 2014, il lance un side project sous l'alias Dan Bexley avec son cousin Chad Bostock. Leurs tracks furent régulièrement jouées par Richie Hawtin, Joris Voorn (Fabric 83 Compilation), Joran Van Pol, Carlo Ruetz. Ils créent ensemble leur propre structure SENSUM DIGITAL et reçoivent un grand soutien de plusieurs artistes de la scène techno minimale en signant des artistes de qualité comme Carlo Ruetz, Brian Gros, Maksim Dark.

Yo Montero on Soundcloud


SBSD (FR / Electro/House)

« SBSD est un duo créé par deux amis passionnés de musique électronique. Simon et Sam vous font voyager à travers leur univers musical qui s'étend de la House à l'électro en passant par la Future House et la Bass House. Leur set est un mélange de plusieurs univers à sonorités différentes. Il plaira aux amateurs de musiques electroniques en recherche de nouveaux styles.
Curieux de nouvelles découvertes, ils partagent à travers leurs podcasts mensuels de nouveaux morceaux avec leurs auditeurs. De plus, à travers leurs épisodes du « quart d'heure », ils permettent à leur public de découvrir l'univers musical de DJ différents »

SBSD on Mixcloud

Plein tarif: 15€
Tarif réduit (- de 25 ans, demandeurs d'emploi, adhérents à la Maison du Savoir):12€

Informations, Réservations:
05 62 39 78 48

Réservation en ligne avec Festik

Source : http://www.maisondusavoir.fr/nocte-electronic…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir